Les 6 commandements de l'entretien d'un pull

Avec les premiers froids, il est temps de sortir les chandails de laine rangés au fond de l'armoire. Qu'ils soient en laine, en cachemire ou angora, ces vêtements d'hiver s'avèrent délicats à entretenir.

Pour continuer à profiter de leur tissu et de leur chaleur, il faut en prendre soin. Avec ton pull, n'importe quoi tu ne feras pas !

Une lessive douce, tu utiliseras

Même si aujourd'hui, le lave-linge dispose d'un programme « laine/lavage à la main », il est important de respecter scrupuleusement les codes d'entretien inscrits sur son étiquette. Il convient d'utiliser une lessive pour textiles délicats au pH neutre car la classique contient une enzyme agressive (la protéase) pour la fibre de la laine.

Si vous n'avez pas de lessive spécial laine sous la main, vous pouvez :

  • ajouter quelques gouttes de shampoing pour bébé ;
  • diluer du savon de Marseille ou d'Alep.

Les mots d'ordre à suivre au cours du lavage :

  • éviter de frotter ;
  • préférer le tapotement ;
  • tremper rapidement ;
  • essorer lentement.
Lire l'article Ooreka

Faire bouillir ton pull, tu ne feras pas

Quel que soit le poil de l'animal (mouton, lama, chèvre, lapin…) avec lequel sont réalisés vos lainages, il convient de ne pas dépasser une température supérieure à 30 °C. La plupart des pulls en laine exigent un lavage à froid. En fait, la laine est sensible aux brusques variations de températures. Il est important donc de chauffer ou de refroidir progressivement.

Un lavage doux s'impose donc en machine ou à la main, sinon la fibre de laine se rétrécira et votre pull sera feutré. Quelques astuces pour lui rendre sa souplesse :

  • le tremper dans une bassine contenant du bicarbonate de soude et de l'eau ;
  • le baigner dans de l'eau tiède additionnée de glycérine (1 cuillère à soupe pour 1 litre d'eau) ;
  • le plonger dans un mélange d'eau et de vinaigre blanc pendant 24 h.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Séparément, tu les laveras

Rouge + blanc = rose ! Pour éviter de transformer un pull en laine en décalcomanie, il convient de laver vos pulls un par un et de changer l'eau de lavage à chaque fois.

Aucun textile n'échappe au cours de son cycle de vie à la fatale tache. Les lainages sont à détacher avec précaution en raison de leur fragilité.

  • Enlever une simple tache : appliquez le savon de Marseille sur la tache. Frottez délicatement cette partie à la main et laisser agir le savon une heure avant de rincer à l'eau froide.
  • Enlever une tache de sang : mettez un cachet d'aspirine dans un bac d'eau. Plongez le pull dedans. La tache va se dissoudre en frottant légèrement à la main.
  • Enlever une tache de thé ou café : tamponnez délicatement avec un linge imbibé de 50 % d'eau et 50 % d'alcool ménager, puis rincez.
  • Enlever une tache de gras : rincez avec de l'eau minérale pétillante ou utiliser de la terre de Sommières qui est un produit efficace et 100 % naturel.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Essorer et tordre, tu éviteras

La laine est une matière à ne pas prendre à la légère. Pour sécher un pull, il convient d'éliminer l'excès d'eau en l'enroulant dans une serviette-éponge qui permettra d'absorber l'eau sans devoir l'essorer ou le tordre. 

Même si aujourd'hui un programme spécial laine existe dans les sèche-linge, il n'en demeure pas moins l’ennemi juré d'un beau pull. Il faudra éviter de l'employer à tout prix sous peine de :

  • casser les fibres du tissu ;
  • déformer le vêtement ;
  • voir apparaître des peluches.

Repasser, tu éviteras

Une fois le rinçage effectué, disposez le vêtement sur une serviette, afin qu'il puisse sécher à plat et à l'air libre.

Quelques manipulations à proscrire :

  • ne pas repasser ;
  • ne pas exposer directement au soleil ;
  • ne pas poser sur une source de chaleur (radiateur…).

Certains tissus modernes acceptent le passage du fer avec précaution. Retournez votre pull afin de masquer les éventuelles dégradations occasionnées par le fer.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Des mites, tu te méfieras

La laine attire les mites. Inoffensives, mais gourmandes, elles prennent d’assaut vos piles de vêtements d'hiver rangés au fond du placard. Ces petits papillons pondent des œufs dans vos pulls et dévorent leurs fibres. Leur botte secrète : leur présence est quasi indétectable.

Généralement, on pense à a bonne vieille naphtaline ! D'autres solutions économiques et écologiques existent pour éloigner ou éliminer les insectes rampants. Il suffit de placer dans l'armoire une substance très odorante :

  • de l'alcool de camphre ou de l'essence de serpolet ;
  • du bois de cèdre ;
  • des feuilles de géranium ou de laurier ;
  • des brins de lavande, thym ou romarin.

Une autre méthode consiste à ranger les lainages à l'intérieur d'une housse pour vêtements avec glissière.

Lire l'article Ooreka

Ooreka vous en dit plus

Entretenir un pull n'est pas chose aisée mais si vous suivez les règles élémentaires de lavage, votre étoffe fragile n'en pâtira pas !

Vous ne parvenez pas à retirer une tache rebelle ? Retrouvez nos conseils dans notre fiche pratique pour enlever une tache sur de la laine.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter les guides suivants :